ARIETUR

Atelier d’architecture, d’architecture d’intérieurs et d’urbanisme et de paysage


Tél. +33 (0)3 21 87 45 00 — contact@arietur.com — 37 rue léon sergent 62126, wimille
ARCHITECTURE
Foyer des jeunes travailleurs
La Bassée

Maîtrise d’ouvrage : Les Apprentis d’Auteuil

Surface : 1010 m² (SHON)

Coût de l’opération : 1,3 M € HT

Contexte :

A l’origine Ecole maternelle, puis centre de formation, le bâtiment entame avec le projet sa troisième vie. Le site est très exigu, difficile d’accès et en centre-ville de La Bassée.

Le projet est lauréat d’un concours d’architectes lancé par les apprentis d’Auteuil.

 

Parti pris, Concept :

Le programme consiste en la réalisation de 30 logements et d’espaces communs, ainsi que des bureaux pour les encadrants.

La surface totale nécessaire aurait demandé un étalement conséquent sur la parcelle, aussi avons-nous pris le parti de recréer un niveau supplémentaire dans l’enveloppe existante du bâtiment.

L’usage du bois s’est alors révélé le plus perspicace pour sa légèreté et la possibilité de préfabrication et de mise en œuvre rapide.

Une excroissance en bois vient signaler l’entrée du bâtiment et regroupe les espaces partagés accessibles à tous niveaux (Foyer, accueil, salons buanderie etc…)

 

Particularités et performances :

La nécessité programmatique de réinvestir le volume existant a toutefois engagé de lourds travaux de déconstruction (Bâtiment existant évidé, planchers bétons déposés) tout en gardant à l’esprit la volonté systématique de récupérer et de réutiliser les matériaux dans le nouveau projet (briques réutilisées pour les revêtements de sols extérieurs, gardes corps des anciennes coursives réemployés pour les aménagements extérieurs etc…)

Le niveau de performance thermique a été optimisé afin de limiter la puissance de la chaudière collective. Thermique améliorée par l’usage d’ossatures bois préfabriquées avec isolation intégrée. Les menuiseries extérieures sont en bois, une cuve de récupération des eaux pluviales a été installée pour l’entretien des extérieurs (jardins, local poubelle). Une toiture végétalisée a été créée sur le toit du volume en excroissance afin d’offrir aux habitants la vue sur une cinquième façade ornementée, tamponner les eaux de pluie et favoriser al bio diversité dans un contexte de centre urbain.

Les façades extérieures, hormis ses travées évidées, ont bénéficié d’un traitement et d’un rafraichissement minimum, volonté architecturale assumée afin de laisser les traces visibles des anciennes vies du bâtiment.